Accueil Accueil Vigilance Météo Vigilance Crues

Zone réservée
Médiathèque Formation Le Secourisme Les Insectes Contacts Le Livre d'Or

Les insectes Nuisibles



Sommaire :
Définition Les reconnaître Description En cas de piqûre La Cigale



Les sapeurs-pompiers de Cavaillon peuvent, dans certaines conditions, intervenir pour détruire des nids de guêpes, de frelons ou autres hyménoptères.

Il faut tout d'abord se souvenir que les missions premières des sapeurs-pompiers restent avant tout la lutte contre les incendies et le secours à personne ; ainsi, dans certains départements, ils n’interviennent plus pour détruire les nids, sauf cas particuliers.
En conséquence et devant la recrudescence, parfois injustifiée, de ce type d'interventions à caractère non urgent, ces opérations sont devenues payantes.

L'intervention d'une équipe de sapeurs-pompiers sera facturée 105 € (tarif au 1er janvier 2012 soumis à changement sans préavis, consulter le centre pour plus d'informations) et ces opérations sont généralement menées en fin de journée

En cas d'urgence : allergie avérée, présence d'un nourrisson, ces interventions pourront être réalisées immédiatement.

Il est nécessaire que vous ayez localisé le (ou les) nid des insectes avant notre intervention.

Les abeilles ne sont pas détruites, il est conseillé de faire appel à un apiculteur qui pourra récupérer les insectes.



Définition

Les Hyménoptères :

(du grec hymên, « membrane », et ptéron, « aile »)

Ordre d’insectes pourvus de deux paires d’ailes membraneuses de grandeur inégale, et dont l’abdomen est pédonculé (ex. : les abeilles, les guêpes, les fourmis, etc...)



Haut de page


Apprenez à les reconnaître :

Abeille
Bourdon
Guêpe commune
Guêpe maçonne
Abeille Bourdon guêpe guêpe maçonne
Taille :
de 11mm à 14mm
Taille :
de 6mm à 25mm
Taille :
de 10mm à 19mm
Taille :
de 14mm à 22mm



Frelon Européen
Frelon Asiatique
Frelon Frelon
Taille :
jusqu'à 35mm
Taille :
de 17 à 26 mm



Haut de page


Description :

Les abeilles :

Relativement sociables, les abeilles ne sont pas agressives et ne piquent que lorsqu'elles se sentent vraiment menacées (comme les bourdons), on peut les voir sur les fleurs et dans les champs de lavande où elles récupèrent le nectar qui compose leur nourriture principale.
Néanmoins, il ne faut surtout pas s’amuser à déranger une ruche, auquel cas une nuée d’abeille sortira pour la défendre ce qui entraînera de multiples piqûres.

Les guêpes :

Il existe de nombreuses espèces de guêpes dans notre région, les plus courantes sont les guêpes communes, les guêpes maçonnes et les guêpes de terre.

En ce qui concerne les guêpes communes, celles-ci piquent avec beaucoup plus de facilité que les abeilles et peuvent attaquer dés qu'une personne se trouve dans un périmètre de 0 à 3 mètres autour du nid, ou bien lorsque l'on fait des mouvements brusques à leur approche.
Ayant un régime alimentaire assez varié, il n'est pas rare de voir des guêpes communes sur nos tables lors d'un repas en extérieur pendant les beaux jours.

Si les guêpes maçonnes sont des solitaires et n'attaquent pour ainsi dire quasiment jamais, ce n'est pas le cas des guêpes de terre.
Ces dernières, assez semblables à leur cousines les guêpes communes, construisent leurs nids dans la terre de votre jardin et celui-ci est d'autant plus difficile à trouver qu'elles sont encore plus agressives que les guêpes communes.

Les frelons :

Les frelons font partie des plus grands insectes volants et ont une très mauvaise réputation due à des légendes tenaces comme quoi il faudrait 2 ou 3 piqûres pour tuer un adulte en bonne santé ...

La piqûre du frelon est très douloureuse à cause du diamètre de son dard et de la composition du venin, mais sa toxicité est inférieure à celle du venin d'abeille, la quantité injecté aussi et ils piquent moins facilement que les guêpes.
Les frelons attaquent ceux qui passent à proximité de leur nid (à moins de 3 mètres), mais le nombre d'ouvrières participant à l'attaque n'est jamais suffisant pour causer le décès d'un adulte en bonne santé.
Lorsque l'on approche d'un nid, on peut s'apercevoir que le "garde" à l'entrée de celui-ci nous suit du regard et qu'il y a un changement dans le bourdonnement, ceci annonce l'imminence de l'attaque.

Eloigné de son nid, le frelon est un insecte pacifique qu'il suffit de ne pas effaroucher par des gestes brusques.
Il faut savoir que le frelon est une espèce protégée en Allemagne.

Le frelons Asiatique est, quant-à lui, bien plus sombre et un peu plus petit que le frelon Européen et s'il est possible de laisser le frelons Européen plus ou moins "tranquille" de part sa faible agressivité et le peu de danger qu'il représente sur l'écosystème, le frelon Asiatique est déclaré depuis le 26 décembre 2012 espèce dangereuse de 2ème catégorie pour l’environnement et pour l’abeille domestique par un arrêté relatif au classement dans la liste des dangers sanitaires.

Le frelons Asiatique est est donc soumis à des mesures de lutte obligatoire sur tout le territoire français.



Haut de page


En cas de piqûre

La piqûre ne provoquera en général qu'une réaction locale autour du point de la piqûre sous la forme d'une plaque rouge avec un gonflement qui durera de 24 à 48 heures.
S'il s'agit d'une piqûre d'abeille il faut enlever le dard avec l’ongle ou avec le bord non tranchant d’un couteau (en glissant parallèlement à la surface de la peau) ou une carte de crédit, etc...
N’utilisez pas de pince à épiler, la glande à venin pourrait éclater et libérer encore plus de venin.

Le venin est "thermolabile" (qui pert son effet sous l'effet de la chaleur) et peut être dénaturé si l’on approche de la zone piquée une source de chaleur (sèche-cheveux, eau la plus chaude possible, braise de cigarette pendant une à deux minutes (attention à ne pas brûler la peau), ...)
Appliquer ensuite une source de froid (de la glace dans une poche) qui permettra ainsi de diminuer la douleur et le gonflement.
Bien désinfecter avec de l’eau et du savon de Marseille, puis appliquer une solution antiseptique. (Les hyménoptères sont pour la plupard des omnivores qui volent des arbres fruitiers vers les poubelles)


Si c'est une piqûre aux doigts, enlevez immédiatement les bagues avant l'apparition des gonflements.


On surveillera dans les jours qui suivent l'absence de surinfection, qui se manifeste par de la fièvre, une douleur et sur un membre par une lymphangite (cordon rouge sous la peau le long du membre avec un ganglion satellite, autrefois appelé "feu de Saint Antoine")


Dans certains cas, la piqûre va entraîner une réaction générale beaucoup plus grave :

- Choc neurotoxique :
Dû à une grande quantité de piqûres et ainsi l'injection d'une grande quantité de venin (la quantité requise dépend de l'âge et du poids du sujet ainsi que de l'insecte en cause)

- Accident généralisé chez le sujet allergique :
10 à 30 minutes après la piqûre peut apparaître de façon séparée ou associée une urticaire généralisée, un malaise, un œdème du visage (œdème de Quincke), une gêne respiratoire voire un choc anaphylactique avec chute de tension et syncope parfois mortelle.
Dans ce cas mettre le malade allongé sur le dos, les jambes surélevées et appeler les secours (18, 112 ou 15)


Toute personne allergique aux venins doit posséder son traitement pour se l'auto-injecter si besoin.

On peut être allergique au venin d'abeilles mais pas à ceux des guêpes et inversement.
On n'est pas allergique à la première piqûre car l'organisme n'est pas encore sensibilisé.



Haut de page


La Cigale


Attention : La Cigale N'EST PAS un insecte nuisible

Elle est totalement inoffensive, c'est un des symboles de la Provence et son chant fait partie du charme de notre région.

EN AUCUN CAS les Sapeurs-Pompiers n'interviendront pour éliminer cet insecte.

Cigale sur une branche Cigale sur un arbre

La cigale : taille de 20mm à 50mm



Article paru dans "La Provence" au début des années 90 :

article article



Haut de page


Crédits © Tous droits réservés .WM. "Sapeurs-Pompiers de Cavaillon, Vaucluse, France" 2005-2016